Le CEP transmet le projet de décret au gouvernement

Les conseillers électoraux ont transmis samedi dernier le projet de décret électoral au gouvernement haïtien.

Le vice président du Conseil Electoral Provisoire (CEP), Pierre Manigat Junior, assure que les recommandations des dirigeants des partis politiques ont été prises en compte dans le document. Toutes les suggestions possibles ont été prises en compte, a laissé entendre M. Manigat révélant que les conseillers électoraux avaient eu samedi une dernière séance de travail sur le document.

Il y a des modifications profondes dans le document, explique t-il rappelant que les corrections ont été apportées lors d’une rencontre vendredi entre les conseillers électoraux et les dirigeants des partis politiques.

Le vice président du CEP annonce qu’une nouvelle séance de travail avec les dirigeants des partis politiques autour du processus électoral est prévue le jeudi 26 février 2015.

Dans le cadre de l’élaboration du document électoral les membres du CEP ont également eu des séances de travail avec les dirigeants des organisations de la société civile.

Interrogé sur une éventuelle modification du document par l’exécutif, le vice président du CEP s’est refusé à tout commentaire. Il déclare que le document a été acheminé pour les suites nécessaires.

Entre temps les dirigeants de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) dénoncent l’exclusion de leur parti du processus de consultation sur le décret électoral. L’ex sénateur Yrvel Chéry suggère que l’exécutif réalise un nouveau processus de consultation avec les partis politiques avant la publication du décret électoral. Le document initial avait envisagé le lancement du processus électoral en mars 2015.

LLM / radio Métropole Haïti

Share Button