La Police annonce l’ouverture d’une enquête sur l’assassinat d’Oriel Jean

Oriel Jean, ancien chef de sécurité du palais national sous la présidence de Jean Bertrand Aristide, a été abattu ce lundi à Delmas 30, par des individus circulant à moto, a confié le porte-parole adjoint de la PNH, l’inspecteur Gary Desrosiers.

L’ex homme fort du palais national revenait d’une banque commerciale quand il a été abattu, mais l’argent n’a pas été emporté,a confirmé le commissaire Alain Augustin, responsable du commissariat de police de Delmas.

L’assassinat d’Oriel Jean serait bien planifié. Il s’agirait d’une exécution, à en croire une source de la PNH.Au moment de l’attaque, il avait à ses côté un ressortissant dominicain.

Oriel Jean, ex-commissaire divisionnaire, était arrêté en 2004 pour trafic illicite de stupéfiants. Il était par la suite embarqué pour les Etats-Unis où il a été condamné à vingt ans de prison mais a purgé seulement trois ans pour sa bonne collaboration avec la justice américaine.

Rentré au pays sous le gouvernement Martelly, il se serait investi officiellement dans le commerce de « sable préparé » et voyageait régulièrement en République dominicaine.

M. Jean a été pointé du doigt dans le dossier de l’assassinat de Jean Dominique. Ses révélations dans le cadre de ce dossier avait permis à la justice de resserrer l’étau autour de certaines personnalités proches de l’ancien président Jean Bertrand Aristide.

MJ/Radio Métropole Haïti

Share Button