Le Gouvernement et le PNUD lancent un partenariat pour créer 28 000 emplois temporaires

 

Le gouvernement haïtien, à travers le Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES), et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont signé, le vendredi 16 décembre 2016, un accord de partenariat pour créer près de 28 000 emplois d’urgence dans les régions affectées par l’ouragan Matthew, avec l’appui financier de la Banque Inter-Américaine de Développement (BID).

Le Directeur-Général du FAES, Lucien Francoeur, a exprimé sa satisfaction au sujet de cette coopération avec le PNUD pour un montant de 1 995 0000 dollars américains souhaitant « que ce partenariat contribue à apporter un soutien considérable à la population du Grand Sud, en attendant qu’une aide plus substantielle arrive des amis d’Haiti ». De son coté, la Directrice Principale du PNUD en Haïti, Yvonne Helle, a rappelé qu’il est vital de favoriser une appropriation, par les institutions nationales et locales, du processus de relèvement, en soulignant que « renforcer et soutenir le gouvernement sur le terrain contribue à ce qu’Haïti se reconstruise de façon plus intelligente et durable à long terme ». Près de 2,2 millions de personnes ont été affectées par l’ouragan Matthew qui a anéanti les infrastructures socio-économiques-clés. Les initiatives du PNUD sur le terrain – qui suivent la modalité « Cash for work » – se focaliseront notamment sur la gestion des déchets et débris (arbres et maisons détruites), la réparation d’infrastructures (comme les canaux d’irrigation) ainsi que la réhabilitation des routes et des structures communautaires. Elles auront pour objectifs de permettre la reprise des activités agricoles à temps pour la saison de semailles, et la revitalisation des marchés et des activités économiques dans les communautés affectées. LLM / radio Métropole Haiti

Share Button