Andrice Riché préside le Sénat réduit à 10 membres

Deux semaines après la fin du mandat de la 49 eme législature les 10 sénateurs en poste ont adopté une première décision afin de faciliter leur fonctionnement.

7 sénateurs ont pris part hier à une séance qui a permis de confirmer les membres du bureau sortant dans leurs fonctions. Andrice Riché est confirmé dans sa fonction de président du grand corps jusqu’à l’arrivée de la 50 eme législature. 

Le sénateur Lucas Saint Vil soutient que cette démarche est importante sur le plan administratif. Il fait remarquer que le bureau devra assurer les relations entre le Grand corps et les autres institutions publiques et privées.

Steven Benoît conserve son poste de premier secrétaire et Fritz Carlos Lebon celui de Questeur d’un Sénat qui ne peut tenir des séances plénières.

Le sénateur Saint Vil a fait valoir toutefois que les sénateurs pourront inviter et convoquer certains ministres dans le cadre des commissions permanentes. Ceci permettra aux sénateurs d’exercer de manière limitée leur prérogative de contrôle de l’action gouvernementale.

Même au sein d’un Sénat en lambeaux, les conflits entre législateurs perdurent.

Les deux ex membres du G 6, Jean Baptiste Bien Aimé et Wesner Polycarpe contestent la formation du bureau.

Pour le sénateur Bien Aimé la formation du bureau représente une étape d’un plan du chef de l’état d’obtenir l’approbation de la majorité des sénateurs dans les grandes décisions.

M. Bien Aimé est le seul sénateur présent à la séance à avoir voté contre son collègue Riché.

Les deux ex membres du G 6 formant l’opposition radicale n’entendent nullement infléchir leur position.

LLM / radio Métropole Haïti

Share Button