Haïti-Eléctions: Jaccéus Joseph prend le contrepied de l’affirmation de Marie-Carmelle Paul Austin

Alors que la conseillère électorale Marie-Carmelle Paul Austin a affirmé que les membres du CEP sont prêts à démissionner en bloc au cas où la commission de garantie  électorale dont la mise en place est annoncée viendrait se substituer à l’institution électorale, Jaccéus Joseph a déclaré le contraire. En effet, le conseiller électoral se dit lui-même favorable à l’établissement d’une structure pour vérifier le processus et le rendre plus crédible.
‘’Il faut qu’il y ait une structure indépendante qui puisse vérifier le processus électoral’’, a dit le représentant du secteur des droits humains au CEP.

 

Voix discordante au conseil électoral provisoire, Jaccéus Joseph ne voit aucun mal dans la mise en place d’une commission d’enquête ou de garantie électorale. Pour ce dernier, cela contribuerait à crédibiliser le CEP, objet de critiques acerbes et sur lequel pèsent des suspicions graves.

‘’Non, je ne démissionnerai pas si une commission vient faire un recomptage des procès-verbaux’’, a déclaré Jaccéus Joseph prenant ainsi le contrepied de l’affirmation de Marie-Carmelle Paul Austin.

Share Button