Les recommandations de la CEEI n’ont pas été respectées

Le coordonnateur de la commission d’évaluation électorale indépendante déplore que les recommandations formulées par cette entité n’aient pas été prises en compte par l’exécutif.

L’ingénieur Armand Louis estime que la prestation de serment des députés le week-end dernier est un manquement grave du fait des doutes qui pèsent sur l’élection de plusieurs d’entre eux.

D’ un autre coté un autre membre de la commission Rosny Desroche exprime son étonnement suite à la prestation de serment des députés durant le week -end.

Le représentant de la société civile au sein de la commission d’évaluation électorale regrette que le chef de l’état n’ait pas tenu compte des recommandations formulées.

Monsieur Desroche qui intervenait pendant le journal du matin, estime qu’il s’agit d’une injustice flagrante et juge que la légitimité des parlementaires mal élus sera contestée dés le départ.

Monsieur Desroche plaide pour l’ouverture d’un dialogue entre l’exécutif d’une part, le CEP et le parlement de l’autre, pour statuer sur le sort des parlementaires sur lesquels pèsent des doutes et les conseillers électoraux accusés de corruption.

Il craint que le second tour des élections soit une catastrophe si de telles discussions ne sont pas ouvertes.

Share Button