Lavalas appelle à la mobilisation anti gouvernementale

La coordinatrice de Fanmi Lavalas, Maryse Narcisse, annonce le début d’une mobilisation contre le chef de l’état, Jovenel Moïse. Le peuple haïtien doit se réveiller et réaliser une mobilisation solide, dit-elle accusant les membres du gouvernement de dilapidation des ressources de la nation.

L’ex candidate à la présidence est sortie du silence observé depuis l’investiture de M. Moïse. Accompagnée des membres de son parti dans plusieurs régions du pays, Mme Narcisse n’a pas précisé la forme que prendra cette mobilisation.

La dirigeante de Fanmi Lavalas a lancé de sévères critiques contre le gouvernement qu’il accuse d’être responsable de la dégradation de la situation socio-économique du pays. Elle s’indigne que le gouvernement refuse d’augmenter significativement le salaire minimum des ouvriers mais s’est dépêché à augmenter les prix des produits pétroliers.

Elle dénonce la hausse des taxes et redevances qui touchent directement les couches vulnérables de la population. C’est un pouvoir corrompu et inculpé, a lancé docteur Narcisse faisant référence à un rapport de l’Ucref contre le président Moïse.

Les haïtiens sont confrontés à la faim et à la misère, dit-elle accusant le gouvernement d’être ainsi responsable du flux massif de jeunes haïtiens fuyant le pays.

Dénonçant une fois de plus l’élection de M. Moïse comme un coup d’état électoral, Mme Narcisse a accusé le gouvernement de recourir au mensonge et d’oeuvrer à l’encontre des intérêts des pauvres.

LLM / radio Métropole Haïti

Share Button